Histoire

A.B.C. Stratégies, votre partenaire culturel
« Arts et Business en Culture »

Statut d'incorporation

Statut d’incorporation

A.B.C. Stratégies est un jeune organisme sans but lucratif, incorporé en vertu de la Loi canadienne sur les organisations à but non lucratif.

A.B.C. Stratégies a été créé par des diplômés de la première cohorte du Québec sortant avec une spécialisation en médiation culturelle. La médiation culturelle s’entend notamment, mais pas exclusivement, d’un processus de mise en relation entre les sphères de la culture et du social, la construction de nouveaux liens entre politique, culture et espace public. Elle chapeaute un vaste ensemble de pratiques allant des actions de développement des publics à l’art participatif et communautaire. Ultimement, elle vise à faire de chaque personne, visiteur ou spectateur, un véritable acteur culturel.

Mission

A.B.C. Stratégies, tisserand culturel « Rencontre. Partage. Pratiques culturelles. » Né dans le giron de l’économie sociale, A.B.C. Stratégies se donne comme mission de rendre la vie plus enrichissante par la découverte et le développement de l’innovation artistique, en utilisant des plateformes de médiation culturelle et créant des liens de visibilité entre les arts, la business et les différentes collectivités. A.B.C. Stratégies déploie des stratégies d’actions visant à hausser le taux de participation citoyenne, encourage l’inclusion et la diversité, promouvoit l’éducation artistique, valorise les mutation des pratiques artistiques et participation. La culture, dans son sens large, est étroitement imbriquée dans la fabrique du social et est une constituante incontournable du vivre ensemble. Dès lors, sa vitalité dépend de l’action des milieux professionnels, artistes et intervenants, mais aussi de tous les citoyens.

A.B.C. Stratégies, acteur de développement durable « Nous sommes citoyen.ne.s de l’humanité »

Les 4 piliers du développement durable

A.B.C. Stratégies prend une place dans un champ d’intervention qui est peu occupé, celui de la médiation culturelle ( c.-à-d. misant sur des projets de participation culturelle et artistique ) qui est un modèle d’action contemporain en développement durable. Saviez-vous que le gouvernement du Québec a signé l’Agenda 21C Culture qui est une démarche participative qui vise à tisser des liens entre culture et économie, culture et environnement, culture et dimension sociale ? L’Agenda 21 de la culture est un cadre de référence qui vient préciser les principes à respecter et les objectifs à viser pour intégrer pleinement la culture dans le développement durable de la société québécoise.

Un Agenda 21 de la culture pour le Québec permet de :

renouveler notre compréhension du rôle de la culture; créer de nouveaux liens entre différents secteurs de la société; reconnaître la culture comme une dimension essentielle du développement de notre société.

L’utilisation du terme « Agenda 21 » fait référence à l’Agenda 21 de Rio, « plan d’action pour le 21e siècle » adopté au Sommet de la terre à Rio de Janeiro en 1992. Cette démarche prend appui sur l’Agenda 21 de la culture adopté par l’association Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU) en 2004, à Barcelone, dans le cadre du premier Forum universel des cultures, et sur l’Agenda européen de la culture, adopté par l’Union européenne en 2007.

Choisir une démarche de développement durable implique une manière différente de penser et d’agir. Cela nécessite l’utilisation de nouveaux outils et de l’innovation dans nos pratiques. Elle doit se construire sur le long terme et son succès repose, entre autres, sur la participation et l’engagement du plus grand nombre, des principes retrouvés notamment dans la Loi sur le développement durable du Québec (2006). A.B.C. Stratégies se positionne comme un chef de file d’un nouveau modèle entrepreunarial en culture.